La Librairie Labyrinthes à Rambouillet : la rentrée littéraire continue

A la librairie Labyrinthes, les rencontres avec des écrivains de la rentrée littéraire vont se succéder jusqu’aux vacances de Toussaint, et vous permettront de découvrir (ou de retrouver) des auteurs passionnants dans tous les styles.

Publicité

Voici un récapitulatif, pour que vous puissiez mettre à jour vos agendas, et vous inscrire à la librairie Labyrinthes pour ces rencontres. L’entrée est libre, dans la limite des places disponibles, l’inscription préalable auprès des libraires est vivement recommandée.

Jeudi 27 septembre 2018 à 20h00
Antonin Varenne, pour son roman La Toile du monde.

Bien connu des amateurs de romans noirs (Prix Michel Lebrun, Prix du Quai du Polar, Grand Prix Sang d’Encre), Antonin Varenne est aussi un formidable conteur, qui sait construire de grands romans mêlant l’Histoire et des personnages saisissants. La Toile du monde nous entraîne dans le Paris de l’Exposition universelle de 1900, ville en métamorphose qui changera l’existence de la jeune journaliste américaine Aileen Bowman.

Jeudi 4 octobre 2018 à 20h00
Inès Bayard pour Le Malheur du bas

Dans son premier roman, Inès Bayard choque le lecteur et le bouscule, dans une langue aux phrases courtes et glacées. Violée par son directeur d’agence, puis enceinte, Marie se tait, toute la violence reste coincée à l’intérieur et finit par se retourner contre ses proches et elle-même. Tout ce qui compose le corps féminin vient ici se faire violence : les rapports sexuels, les règles, la grossesse, l’accouchement, la maternité. Impressionnant de maturité et de lucidité sur la condition de la femme, roman suffocant et sans concession, Le Malheur du bas déconstruit les impératifs de bonheur de notre société. C’est le premier roman d’Inès Bayard, une jeune femme de 26 ans ; c’est l’un des romans les plus dérangeants et les plus forts de cette rentrée littéraire ; c’est un choc, remarqué par de nombreux jurés de prix littéraires. Présent dans la première liste du Prix Goncourt, ce livre du corps meurtri de la femme fait trace de la naissance d’un talent littéraire.

Mercredi 10 octobre 2018 à 20h00
Raphaël Jerusalmy pour La rose de Saragosse

C’est l’époque de Torquemada, et tandis que l’Inquisition commence de brutaliser l’Espagne se trame la naissance d’une révolte et l’esprit d’indépendance, autour de deux personnages que tout oppose. Nous avions reçu Raphaël Jerusalmy pour son premier roman, La confrérie des chasseurs de livres, et nous profitons de son passage en France pour l’inviter de nouveau (il vit à Tel-Aviv). On discutera avec lui des rapports entre l’art et la réalité, entre l’image et le verbe, et de la place de la gravure dans ce roman de rébellion.

Jeudi 11 octobre 2018 à 20h00
Thierry Montoriol pour Le Roi chocolat

Inspiré d’une histoire vraie, voici le parcours de celui qui découvrit la recette du Banania en Amérique du Sud, fit fortune en France, puis fuit spolié de tous ses efforts. Récit d’aventure, roman rocambolesque, roman de mœurs et roman social, Le Roi chocolat confirme le talent de Thierry Montoriol, que l’on avait déjà eu le plaisir de recevoir pour son premier roman Le baiser de la tortue. Ecrit à partir des carnets de voyage de l’inventeur du Banania, ce nouveau roman fait traverser au lecteur les premières décennies du siècle, dans une langue palpitante qui l’entraîne tambour battant.

Jeudi 18 octobre 2018 à 20h00
Tiffany Tavernier pour Roissy

Sans cesse en mouvement, tirant derrière elle sa valise, la narratrice de ce roman va d’un terminal à l’autre, engage des conversations, s’invente des vies, éternelle voyageuse qui pourtant ne montera jamais dans un de ces avions dont le spectacle l’apaise. Elle n’a ni mémoire ni passé, ne se souvient ni de son nom ni de sa vie. Les souvenirs lui font peur. Portrait d’une femme qui à la fois se cherche et se fuit, ce magnifique roman d’une renaissance au monde est aussi celui des compagnons d’infortune, des exclus, des errants, des laissés pour compte dans ce « non-lieu » qu’est la gigantesque aérogare. Dans cet entre-deux-mondes le voyage sera intérieur. Roissy fait partie des romans marquants de cette rentrée, et la venue de Tiffany Tavernier nous permettra de l’interroger à la fois sur ce voyage immobile et sur sa vision du lieu de passage anonyme qu’elle a choisi comme titre.

Librairie Labyrinthes à Rambouillet
Librairie spécialisée en littérature,
Jeunesse, Science-Fiction, Policier, Livres d'art
Label LIR (Librairie Indépendante de Référence) attribué par le Ministère de la Culture
Passage Chasles - 2 à 6 rue Chasles 78120 Rambouillet
Tel : 09 61 22 89 91
librairielabyrinthes@orange.fr
www.ramboliweb.com/librairie-labyrinthes-rambouillet

Partagez cette page :



Partager cette page



Derniers sujets du forum