Travaux de voirie rue de la Motte Rambouillet

Publié le 14/3/2016 par papi78

Bon ... on va encore dire que je critique toujours en encore.
C'est vrai, mais c'est la preuve que je reste vigilant, que je m'intéresse (rien de pire que l'indifférence), et que ce n'est pas demain que bééééh mouton je serai.

Alors rue de la Motte, des travaux de chicanes ont été entrepris pour forcer la limitation de vitesse à 30km/h.
Si travaux il y a, c'est que cette vitesse n'est pas respectée.

Mais peut-être que la bonne question est de savoir si 30km/h se justifient sur cette rue.
Il y a le conservatoire ?
Oui...
Mais je n'ai jamais vu d'effet de foule de chérubins sortant du conservatoire comme cela peut être le cas devant une école. Au pire, il y a un bal de véhicules qui se s'arrêtent là où on peut encore le faire pour déposer et reprendre les enfants.

Et justement, avec ces superbes travaux (dont ont reviendra sur le coût), la place pour s'arrêter et déposer va encore être réduite. Ca va donner encore plus de dangerosité au lieu.

Peut-être que la solution était plus simple :

1- Un bon éclairage du passage piéton, du style de l'excellent (vous voyez je sais féliciter aussi) éclairage LED qui a été mis en place sous le pont SNCF de la rue de Clairefontaine. Si on voit les piétons le soir, il y aura moins de danger.

2- Une barrière stop piéton pour éviter que les enfants sortent et traversent sans regarder

3- La possibilité de se garer côté conservatoire, pour éviter d'avoir à traverser. Mais au contraire, la municipalité n'a pas cesser de réduire au fil du temps les emplacements où l'on pouvait s'arrêter de ce côté. Alors que pour éviter le danger, il suffit de ne pas inciter à se mettre en danger en forçant la traversée.

4- La possibilité de pouvoir faire un demi tour sur la placette avant le n°34. Cette placette est méga encombrée le soir et empêche de faire un retournement pour venir chercher ou déposer les enfants du bon côté. Sans compter que les dénivellations des pavés ne sont plus en accord avec la garde au sol des véhicules actuels (qui n'a pas frotter le devant de sa voiture ou le bas de caisse à cet endroit) ?

Et maintenant concernant la question du coût des travaux :

Pourquoi la mairie n'hésite pas à débloquer des crédits publics pour réaliser ces travaux en centre ville, alors que les rue de Clairefontaine et Albert Einstein entre le collège de Vivonne et la Grange Colombe ne possèdent toujours pas de trottoir ?

Il y a même maintenant 2 arrêts de bus les pieds dans l'herbe et la gadoue près du rond point à cet endroit.

Je l'ai déjà répété, mais la nuit tombée, se rendre à pied du collège de Vivonne à la grange colombe, cela relève presque du suicide.

Et pourtant, la mairie préfère refaire la voirie autour de la lanterne ou ces îlots de ralentissement rue de la Motte, plutôt que de doter toutes les rues d'un trottoir.
Car n'oublions pas que, bien qu'il y ait des champs à côté, nous sommes en ville à cet emplacement (rues Clairefontaine - Albert Einstein).


Derniers Sujets du Forum

Derniers sujets du forum

Partager cette page