L'évolution des transports à Rambouillet

Publié le 21/1/2017 par Patricia C

Je suis arrivée à Rambouillet en 1992 par hasard...et je suis restée.
Je travaille à Boulogne Billancourt, pas simple, d'autant que je n'ai pas de voiture.
Mais à cette époque, sans vouloir être nostalgique, les trains fonctionnaient bien, 35 mn de trajet, et surtout on pouvait s'asseoir facilement.
Aujourd'hui, la ville a évolué, beaucoup plus de monde, surtout depuis 2 ans, je ne sais pas pourquoi d'ailleurs, mais il y a, je dirai, au moins 2 fois plus de monde sur les quais de la gare.
C'est presque une bataille quotidienne pour avoir une place assise, il m'arrive de m'asseoir dans les marches. quand les trains ne sont pas à 4 wagons au lieu de 8 et le temps de trajet a augmenté....
Depuis 25 ans, malgré l'évolution de la population, il n'y a pas de progrès, pas un seul train de plus, et des problèmes tous les jours, notamment cette semaine, trains annulés, trains courts, la météo (?) ayant apparemment des conséquences négatives sur le matériel ferroviaire...(remettez nous les vieux trains plus solides!!).
J'en arrive à vraiment me dire que tous nos élus, quelque soit leur étiquette, ne pensent pas à long terme, et au quotidien de leurs administrés...d'où sans doute la perte de confiance envers la politique....
J'ai 53 ans et je souffre (oui le mot est fort mais vrai) tous les jours pour me rendre au travail. Je vous épargne les problèmes de bus, de métro, de circulation dans Rambouillet....mais 3h30 par jour de transport surtout avec les conditions qui se détériorent d'année en année, ça devient insupportable..
On parle du grand Paris, mais je ne vois rien de nouveau dans notre région, pour les prochaines générations, au niveau transport?? pourquoi le RER B n'a t-il pas été prolongé jusqu'ici??
On s'étonne que les gens prennent leurs voitures...
Voilà, excusez les longueurs, mais je suis vraiment déçue de cette régression, et je n'ai pas les moyens d'habiter plus près de Paris (ce qui est le cas de beaucoup...) et je voulais témoigner de cette contrainte quotidienne et pesante.
Patricia C.


Re : L'évolution des transports à Rambouillet

Publié le 22/1/2017 par Ophelie

8 ans que je travaille j'ai passé 4 ans dans les transports en communs, 4 après et lorsque je prend le train de manière loisir, oui La constatation est Que rien ne change. Aux heures de pointes des trains courts, pourquoi ?
Le RER C ne vient pas jusqu'à Rambouillet car ça a été une volonté politique de l'ancien maire Que De Le refuser, c'est une rumeur dont j'ai entendu parler ....
Le Grand Paris nous se semblons pas concerné...
Les transports en communs sont une nuisance pour l'homme lorsqu'il y a des soucis ... je parle sur le plan psychologique et physique. Je compatis, bon courage.

Re : L'évolution des transports à Rambouillet

Publié le 23/1/2017 par Rambolitaine

Bonjour, il y a un blog SNCF lignes N et U qui répondra à toutes vos questions. Personnellement, je prends le train depuis bien plus longtemps et j'ai toujours connu des situations équivalentes, par périodes. Je trouverai même que c'était plutôt mieux ces derniers jours. Tout vient du manque de matériel. Dans ce blog, il est expliqué qu'il y a un nombre de matériels alloués pour chaque ligne. Si un train d'une ligne est en panne , au lieu de supprimer tous ses trajets, on coupe un train en deux pour continuer à assurer les horaires. Je suis d'accord pour dire que la solution serait plus de matériels par ligne et un matériel plus adapté. Ce que je déplore également est le manque de toilettes, même dans les trains qui viennent du Mans, fermées ou hors d'usage ou totalement absents dans les omnibus et pour ainsi dire, rien dans les gares. Dans le " meilleur des cas ", J'ai trois heures A/R de trajet. Bon courage.

Re : L'évolution des transports à Rambouillet

Publié le 23/1/2017 par papi78

Vous avez bien raison ! Notre société est devenue incompréhensible !

On ne veut plus des vilaines voitures qui polluent notre air (et qui rapportent des millions comme vaches à contraventions), mais on ne met surtout pas en place des transports en communs qui permettent de circuler.

Nous payons pour le grand Paris (taxe sur les carburants, impôts supplémentaires, etc.), mais nous n'en profitons pas du tout. Aucun aménagement n'est prévu pour nous, sauf celui de ne plus avoir le droit de prendre notre véhicule pour tenter d'atteindre le nirvana capitalesque.

Nos élus s'en fichent et nous répondent à chaque fois ne pouvoir rien faire.
Et c'est bien le drame de notre société actuelle : plus personne n'est responsable de rien, et pourtant, on a jamais eu autant de chefs !

Présidents de région, de département, de canton, de communauté de commune, etc...
Et avec tout ce beau linge qui vit à nos crochets, personne n'est capable de faire améliorer les choses ?


Re : L'évolution des transports à Rambouillet

Publié le 24/1/2017 par petit-jean

La solution serait peut être de ne plus faire arrêter les Ters centre en gare de Rambouillet et de mettre
un train tous les quart d'heure omnibus jusqu’à Versailles Chantier puis direct paris. Ce qui ferait un
trajet de 45'. Car comme dit la fable du lièvre et de la tortue, ce n'est pas toujours le plus rapide qui arrive le premier

L'evolution des transports à Rambouillet

Publié le 24/1/2017 par NKR

Oui enfin bon. Critiquer le système de transport (et les politiques, et la SNCF, et la gestion des routes, et j'en passe) est un sport dans lequel nous sommes champions du monde, ce qui nous évite de nous interroger sur nos choix. Car habiter Rambouillet tout en travaillant à Paris (48 km), c'est un choix, pas une contrainte. Pour le prix d'une maison à Rambouillet, vous avez un bon appartement en Seine Saint Denis...
Pour le reste, et sur l'air de "avant c'était mieux":
- avant, le trajet Paris Rambouillet se faisait souvent en "petit gris" (ah, les banquettes skaï, le chauffage bipolaire, la suspension aléatoire et l'ouverture des portes qui vous luxait l'épaule...)
- avant, hors heure de pointe, c'était un train direct toutes les 2 heures. Et l'heure de pointe était plus courte qu'aujourd'hui
- avant, il y avait des voitures "fumeurs" (kof, kof!)
- avant, les jours de grève, on se pointait sur le quai et on attendait patiemment le train, faute d'info pour savoir s'il y avait un train
- avant, la carte orange zone 1-6 coûtait plus de 100€ au mois
Alors, en effet, malgré toutes les promesses et les travaux (qui ont conduit à UNE dégradation objective: désormais, le dernier départ de Paris en semaine et en train direct, c'est 23h les bons soirs, alors qu'avant, c'était 0h30) , la ponctualité ne s'est pas arrangée et reste fortement dépendante de l'aléa météorologique (les feuilles mortes, le givre, la chaleur...). Alors c'est vrai, à l'heure de pointe, il y a, comme avant, un départ de train direct + un départ d'omnibus chaque quart d'heure, et, sauf à dédoubler les voies entre Le Perray et la Verrière, ce n'est pas prêt de changer, alors qu'effectivement la fréquentation est plutôt en augmentation. Mais se lamenter sur l'air de "c'était mieux avant et nos politiques sont tous des nuls", bon...

Re : L'évolution des transports à Rambouillet

Publié le 24/1/2017 par Patricia C

Merci pour vos commentaires
Je souhaitais gentiment répondre à ceux qui tout doucement me classe dans la catégorie des "jamais contents" ... pour moi le progrès ce n'est pas prendre l'omnibus pour mettre 45mn, alors qu'avant (et oui avant) on mettait 35mn, que je suis née et j'ai vécu 27 ans en Seine saint Denis, je peux donc comparer, le métro est arrivé dans ma ville de naissance (c'est un progrès!! vous allez me dire que j'aurai dû rester là bas..) alors que j'aurai aimé qu'à Rambouillet, comme d'autres grandes villes de banlieue lointaine, le RER soit envisagé, pas forcément pour moi, mais pour les générations futures...
J'aimais bien les trains gris (eh oui je suis bizarre!!) dans lesquels on pouvait ouvrir les fenêtres et surtout s'asseoir!!! ça me semble le minimum pour 40mn de trajet.
J'ai rarement vu une évolution aussi négative dans le confort et l'aide aux travailleurs du quotidien. je ne blâme personne, et je n'ai jamais dit que les "politiques étaient des nuls" mais il me semble que l'on vote pour des individus en espérant avoir une vie meilleure...on voit ce que cela donne quand les gens sont excédés.. hélas!! je pense qu'il n'y a pas de projet à long terme et l'on vit sur nos acquis...
Aujourd'hui, j'ai un membre de ma famille qui a 17 ans et qui a commencé une formation à Paris, il m'a dit "je suis dégoûté, ce matin j'ai été debout dans le train jusqu'à Paris". Si tout le monde trouve ça normal... je m'incline !!
Je précise aussi que je suis connectée sur twitter (CHARTRES TRAFIC TER) pour suivre les nouvelles de notre ligne tous les jours, que je connais le blog de la ligne U et N.. bref je ne suis pas encore trop "has been"...;). je confirme qu'il y a des efforts d'information de la part de la SNCF et d'ailleurs je salue tous les intervenants (j'ai un souvenir de personnes hyper sympas sur les quais lors des problèmes de mai 2016 suite aux inondations).
Voilà, je vous souhaite bon courage à tous!!!

Evolution des transports à Rambouillet

Publié le 25/1/2017 par NKR

Merci d'avoir répondu avec mesure et modération à mon post qui, je le reconnais, était assez provocateur... Néanmoins, et sur le fond, je suis arrivé il y a 13 ans (moins longtemps que vous, donc), et je peux certifier qu'il y a 13 ans, on mettait 35 minutes à l'heure creuse et 40 minutes à l'heure de pointe, comme aujourd'hui (si vous voulez vérifier, j'ai gardé les fiches horaires). Certes, on aurait pu espérer une diminution du temps de parcours avec la modernisation du matériel roulant, et cette amélioration n'est pas venue, ce qui est très regrettable. Ceux qui sont vraiment à plaindre sont ceux qui viennent de Chartres: il y a 30 ans, ils avaient plein de trains qui faisaient Paris Chartres en moins de 50 minutes. Maintenant, le meilleur temps c'est 1h05.
Les trains récents, à 2 étages, offrent beaucoup plus de places assises que les p'tits gris; encore faut-il que ce soit des trains longs, je suis d'accord, et il y a beaucoup à redire sur le confort des sièges des tout nouveaux régio2N. Mais il y a 13 ans, les trains courts et les pannes de train (surtout les p'tits gris d'ailleurs...), ça existait déjà!
Il y a un niveau d'investissement actuel sur les transports en commun qui est très élevé: métro du grand Paris, remise à niveau des voies, prolongement de lignes de métro... C'est donc un peu exagéré de dire qu'on ne vit que sur nos acquis. Mais il faut bien être conscients que ces investissements sont presque tous dirigés vers la petite couronne : 5 millions d'habitants et un retard abyssal en matière d'infras de transport! Et faire venir le RER à Rambouillet, ça me laisse un peu dubitatif: le RER, par définition, c'est de l'omnibus (on va dire au moins jusqu'à Versailles), et je ne crois pas que le problème à Rambouillet, ce soit le manque d'omnibus (et puis alors, prolonger le RER C de SQY à Rambouillet, alors que déjà, il vient d'Etampes...). Il y a des possibilités d'action, comme le renforcement de la fiabilité de la ligne et du matériel, l'étude d'horaires qui seraient plus adaptés aux besoins (notamment cette satanée correspondance à Versailles vers la Défense!), éventuellement réfléchir à modifier les omnibus (permuter la ligne N avec la ligne U, c'est à dire prolonger les trains Défense - Verrière jusqu'à Rambouillet tout en limitant les trains de Montparnasse à la Verrière, c'est une piste intéressante et qui ne nécessite pratiquement pas de travaux), créer des dessertes supplémentaires de cars vers Chevreuse pour permettre de se rabattre sur le RER B... Mais il ne faut pas rêver, on ne peut pas avoir le charme de la campagne et la desserte d'une métropole...
Bon allez, courage, les prochaines semaines vont être pénibles: avec, justement, les travaux du métro du grand Paris, les temps de trajets vont être allongés de 5 minutes (pendant 2 semaines), allongement ramené à 2 minutes ensuite, jusqu'à l'été. Pendant les 2 prochaines semaines, il y a un peu moins de trains à l'heure de pointe, si vous craignez d'être debout, essayez d'adapter vos horaires autant que faire se pourra. Enfin, à partir de fin février, la RATP va engager de gros travaux sur la ligne 4 du métro, il y aura aussi des conséquences...
Bien à vous

Re : L'évolution des transports à Rambouillet

Publié le 30/1/2017 par papi78

En ce moment, pour relier Paris et Rambouillet pendant le week-end, c'est quasi mission impossible par le train.

Les trains font leur terminus à Versailles et aucun service de navettes en bus n'a été mis en place. Il faut vous débrouiller à slalomer entre le RER C, N, Métro pour rejoindre votre destination. Un bout de trajet qui durait 10 minutes prends maintenant 45 minutes entre Versailles et Montparnasse.

Le retour vers Rambouillet est encore plus chaotique, car une fois arrivé enfin à Versailles, vous avez toutes les chances d'avoir raté le train et de devoir attendre le suivant pendant 1h.

C'est plus rapide (si quelqu'un peut venir vous déposer et venir vous rechercher), d'aller prendre le RER B à St Remy Les Chevreuses pour aller ou revenir de Paris le week-end.

Re : L'évolution des transports à Rambouillet

Publié le 30/1/2017 par BM

Et que dire de la pagaille de ce matin ?!! Tous les TER pour terminus La Verrière !! Nous étions plusieurs train à vouloir monter dans le N qui ne circulait que jusqu'à Versailles. Ensuite à nous de nous débrouiller : s'entasser dans le RER C car aucune navette de prévue.
Ligne coupée entre Versailles chantiers et Paris Montparnasse !!! J'ai mis 2h20 au lieu de 1h20 en temps normal ! Et on nous annonce que c'est pareil ce soir...
A cause...des travaux du Grand Paris qui ont pris du retard. Franchement je suis excédée par cette ligne. On arrive au travail épuisé et le mot est faible. Patricia je vous comprend

Re : L'évolution des transports à Rambouillet

Publié le 30/1/2017 par petit-jean

Pourquoi ne pas avoir rendu terminus les Ters en gare de Rambouillet et remplacé les trains de la ligne
U par ceux de la ligne N Rambouillet - La défense ? Cela aurait été beaucoup simple et rapide pour rejoindre la capitale. Dés fois on se demande s'il y en a qui réfléchissent à la SNCF

Re : L'évolution des transports à Rambouillet

Publié le 30/1/2017 par Olivier Delcroix

Entièrement d'accord avec vous. La ville part à vau l'eau mais le maire est bien trop occupé pour sa propre carrière pour penser aux Rambolitains et éviter la discrimination sociale de plus en plus présente dans la ville.



Derniers Sujets du Forum

Derniers sujets du forum

Sondages

Partager cette page