Panneaux publicitaires sur Rambouillet

Publié le 14/3/2018 par Fran

Nous assistons depuis quelques jours à la prolifération de panneaux publicitaires sur Rambouillet.... Que se passe-t-il ???? Ceci est un nouveau moyen de rentrer de l'argent ???? C'est très moche !!!! Qu'en pensez vous ?? Les impôts à rambouillet ne sont pas suffisants pour faire face aux besoins ??????

Partager

Re : Panneaux publicitaires sur Rambouillet

Publié le 15/3/2018 par Très moche

bonjour,
OUI c'est très moche !
pour une ville qui se veut labélisée Ville d'Art et d'Histoire c'est étonnant de voir cela !
cela fait plutôt : Ville ou la Publicité est REINE !
En plus ils sont souvent installés à proximité de ceux existant réduisant ainsi la surface des trottoirs piétons (ah oui c'est vrai à Rambouillet TOUT pour la voiture et rien pour les piétons même si certains y laisse leur vie) et créant de ce fait un obstacle supplémentaire pour les piétons et une perte de concentration pour les automobilistes ayant pour conséquence l'augmentation du risque d'accident !
Rambouillet avec ces zones commerciales et son affichage publicitaire anarchique devient petit à petit le "coignières" du Sud Yvelines !

Re : Panneaux publicitaires sur Rambouillet

Publié le 15/3/2018 par Arnaud

Rue Georges Lenotre, découvert ce matin : un bon gros panneau publicitaire énorme .... EN PLEIN MILLIEU DE LA PISTE CYCLABLE (qui est sur le trottoir) (à côté des travaux du nouvel immeuble, non loin du stade du vieux moulin). De fait, cela barre complètement la piste cyclable ... dans une descente en prime. Descente qui n'était pas du tout sallée ni déneigée la dernière fois ... On a dépassé le danger là .... à croire que la mairie a donné les clés de la ville et carte blanche aux lobbies publicitaires.

INADDMISSIBLE ! Je vais essayer de trouver les services de Mairie compétents pour porter une réclamation (si quelqu'un a l'info ?)

Re : Panneaux publicitaires sur Rambouillet

Publié le 15/3/2018 par papi78

Je viens de fouiller un peu. Et on trouve nos réponses dans les comptes rendus des conseils municipaux (et on y apprend surtout que du beau linge décide de notre vie sans nous consulter).

Bref, séance du 2 mars 2017 :
Pour les abris bus, je viens donc d'apprendre que c'est Decaux qui paye tout, mais en contrepartie, il va nous noyer sous la publicité.

Cette vente de notre espace public et visuel aux publicitaires devrait rapporter 42k€ à la ville par an (source l'écho républicain du 20 janvier 2018).
On en a pris pour 12 ans, date de départ avril 2017 (jolie condamnation à bouffer de la pub pour nous).

Je vous invite à déposer toutes vos remarques, doléances et plaintes auprès des services techniques de la mairie si vous constatez que des panneaux publicitaires entravent de manière notoire les voies piétonnes (style impossible de passer avec une poussette ou un fauteuil roulant). Ou si un panneau met la vie des usagers en danger (entrave ou obstruction de la visibilité).

Si cette voie ne donne pas de suite, direction tribunal administratif (procédure gratuite), ou faites appels aux associations.

Re : Panneaux publicitaires sur Rambouillet

Publié le 15/3/2018 par Arnaud

Bien vu ! Je ne savais même pas qu'on pouvait trouver ce genre de document sur le site de la mairie !

La partie qui nous concerne :


MARCHES PUBLICS : rapporteur Monsieur PIQUET

17030204
Signature du marché de fourniture, installation, entretien, maintenance
de mobilier urbain

Monsieur PIQUET précise que la ville a procédé à une mise en concurrence sous la forme d’un appel d’offres ouvert pour la fourniture, l’installation, l’entretien et la maintenance de mobilier urbain, pour une durée de 12 ans.

Ce marché consiste en la fourniture, la pose, l’entretien et la maintenance du mobilier urbain installé sur le domaine public de la commune, avec exploitation publicitaire et non publicitaire. Les mobiliers concernés sont : les abris-voyageurs, les planimètres, les relais d’informations services (RIS), les journaux numériques, les colonnes d’affichage, les dispositifs de jumelages et les panneaux d’affichage libre.

Monsieur PIQUET explique le déroulement de la procédure :

-date d’envoi de l’appel public à la concurrence le 8 décembre 2016 ;
- date limite de réception des offres le 18 janvier 2017 ;
- nombre de dossiers de consultation des entreprises retirés : 18 dossiers ;
- nombre d’offres réceptionnées : 5 offres ;
- durée du marché : 12 ans.

Et détaille l’analyse des candidatures :

Les candidatures :

• Candidature n°1 : GIROD MEDIAS – 39400 Morbier
• Candidature n°2 : VISIOCOM OUT DOOR – 92186 Antony
• Candidature n°3 : VEDIAUD PUBLICITES – 95270 Chaumontel
• Candidature n°4 : JC DECAUX – 78370 Plaisir
• Candidature n°5 : ABRIS SERVICES – 44620 La Montagne
L’ensemble de ces 5 candidatures ont été déclarées recevables, les documents adminsitratifs étant complets et ces sociétés disposant des capacités techniques et financières pour l’éxécution du présent Marché, ainsi que les qualifications et les autorisations à répondre aux Marchés Publics.

La méthode d’analyse des offres :

- L’analyse de Visiocom Out Door n’a pas été analysée, la société n’ayant pas effectué la visite obligatoire.

- L’offre de la société « ABRIS SERVICES » n’a pas été analysée car son offre est irrégulière. En effet, le candidat ne propose pas précisment un mobilier mais toute une gamme de mobiliers par type de mobilier demandé.
Conformément à l’article 5 du règlement de consulattion, les autres offres ont été analysées au regard des critères et de la pondération suivante ;
- la valeur technique (technologie de l’information, robustesse des matériaux, pertinence et facilité d’utilisation de la solution technique proposée pour les journaux électroniques) : 35%
- la qualité esthétique et l’intégration à l’environnement de la ville : 40%
- la qualité et la fréquence de l’entretien : 20%
- la note environnementale et sociale : 15%

Il en ressort que lors de sa séance du 14 février 2017, la Commission d’Appel d’Offres a décidé de retenir l’offre de base de la société « JCDecaux » basée à Plaisir dans les Yvelines dont le siège social est (sise 17 rue Soyer – 92523 Neuilly-sur-Seine cedex).

Concernant le nouveau marché :

- La durée sera de 12 ans, le titulaire du marché sera de 12 ans.
- La date de commencement des prestations : 17 avril 2017 (après délibération de ce soir).
- Le délai d’éxécution sera de 4 mois.
Le nouveau contrat prévoit pour la fourniture de ce mobilier urbain correspondant au marché :

- 54 abris voyageurs dont 47 équipés d’un planimètre chacun (y compris les poses isolées), comprenant 94 faces publicitaires au total. Cependant, 10 abris voyageurs maximum seront demandés au cours de la durée du contrat selon les besoins exprimés par la ville.

- 48 planimètres, comprenant 48 faces publicitaires et 48 faces dédiées à l’affichage municipal (plan, communiction, etc.). 10 planimètres seront à poser pendant la durée du contrat, comprenant 10 faces publicitaires et 10 faces dédiées à l’affichage municipale.

- 5 relais d’information service (RIS), novel équipement au sein de notre commune, seront à disposer aux entrées de ville, ils sont destinés à recevoir un plan de ville et toutes informations que la Ville jugera utiles : les hotels/Restaurants, la programmation culturelle, les sites privilégiés, Plans, etc.

- 2 dispositifs d’informations dédiés aux jumelages : 1 existant place Félix Faure et 1 nouveau prévu place de l’Europe.

- 4 journaux d’informations d’informations numériques, dédiés à l’information municipale : 1 existant au Pont Hardy et 3 nouveaux seront installés dans les quartiers.

- 2 colonnes d’informations dit colonnes « Moriss », nouvel équipement servant à l’affichage de l’information culturelle, municipale et publicitaire sur trois faces, dont 2 faces réservées aux annonces culturelles et une face publicitaire.

- 11 panneaux d’affichage libre répartis au sein des quartiers sur l’ensemble du territoire rambolitain conformémént à la réglementation en vigueur
Tout le mobilier installé, quel que soit son type, devra être de couleur identique sous la référence « RAL 6009 », soit de couleur vert sapin.

L’installation de la totalité du mobilier devrait être réalisée avant la rentrée de septembre. Un délai est nécessaire pour déterminer les emplacements définitifs en fonction des contraintes techniques et esthétiques. Il s’agira de commander les mobiliers et de les installer après planification avac l’entrepise sortante et du retrait des mobiliers en place.

Le Conseil Municipal a habilité Monsieur le Maire pour signer le marché correspondant.

Monsieur ROBERT signale que l’opération ne coûtera rien à la ville, car la société « JCDecaux » se rémunère sur les publicités affichées sur ses panneaux.

Monsieur TROTIGNON rappelle qu’en matière d’affichage libre, il avait plusieurs fois demandé le respect de la Loi depuis le dernier mandat – tout comme il avait demandé la présentation de budgets consolidés-, Il se déclare donc satisfait que nous y arrivions enfin.

Pour ce qui est des panneaux d’affichage libre provisoires et installés entretemps par la ville, il a deux questions à poser : les panneaux définitifs seront-ils installés aux mêmes endroits ? Est-il possible d’avoir la liste complète et les adresses de ces panneaux provisoires ?

Monsieur LECLERCQ observe qu’il serait sympathique que la population soit associée au choix de ces mobiliers mais que visiblement cela n’est pas possible.

Monsieur PIQUET rappelle qu’en l’état du droit, ce n’est pas possible en effet ; c’est la commission d’appel d’offres qui en la matière est compétente.

Monsieur ROBERT craint que le choix, reposant principalement sur des critères esthétiques, il ne soit pas ressorti grand-chose d’une telle consultation.

Monsieur LECLERCQ fait remarquer qu’il ne faut pas craindre l’avis du peuple qui parfois peut-être nécessaire à la prise de décision.

Monsieur ROBERT observe que ce n’est pas l’idée qu’il défend ; néanmoins quel intérêt si le résultat reste anodin et surtout il existe bien d’autres sujets, plus importants, qui mériteraient de recueillir l’avis des citoyens.

Vote de la délibération : à l’unanimité des votants (abstention : Mme POLO DE BEAULIEU).

Re : Panneaux publicitaires sur Rambouillet

Publié le 15/3/2018 par Arnaud

Et il y a une suite ! Séance du 22/06/2017 : annulation du marché Decaux suite à un recours d'un concurrent pour non respect d'un décrêt (redevance à exiger) ..... et ré-attribution aussi sec du marché à Decaux contre 42K€ de redevance .... mais il n'est pas précisé que c'est par an !!! Il se peut que ça soit un total pour les 12 années de pub, soit 3500€ par an ... youpi !


Et encore mieux, en séance du 18/01/2018, on apprend 2 choses :
1) les conseillers municipaux ne sont pas informés de l'emplacement des affichages
2) il s'agirait de "RENOUVELLEMENT" et je cite : qui "n’est pas la même chose que mettre en place « un nouveau mobilier urbain. » " ............ CLAIREMENT, ICI, JC DECAUX NE RESPECTE PAS LE PROGRAMME


...bref, je crois qu'il est URGENT de faire entendre à nos décideurs que la population n'est pas d'accord avec leurs décisions (notre avis ne les intéressant d'ailleurs pas car nous sommes "trop bêtes pour choisir le mobilier urbain", si vous lisez la séance du 22/06/2017) ...

Re : Panneaux publicitaires sur Rambouillet

Publié le 15/3/2018 par Fran

Incroyable !!! C'est dénaturer notre ville et enlever toute la beauté et l'histoire de Rambouillet !!! Qu'est devenu la belle ville de Rambouillet surnommée "VILLE DE RENOM" que nous avons choisie il y a 25 ans......

Re : Panneaux publicitaires sur Rambouillet

Publié le 16/3/2018 par Arnaud

Voilà ce dont je parlais : https://ibb.co/dhK12x

Re : Panneaux publicitaires sur Rambouillet

Publié le 16/3/2018 par Arnaud

Services techniques contactés à ce sujet. Je vous engage VIVEMENT à vous dépêcher de remonter d'autres problèmes éventuels similaires : ils ont une revue avec JC - Decaux Lundi 19/03/2018

Re : Panneaux publicitaires sur Rambouillet

Publié le 16/3/2018 par C'EST MOCHE

bonjour,
@ Arnaud,
très jolie photo qui montre bien que les occupants de la place de la libération
n'éprouvent aucun intérêt pour les piétons et cyclistes.
En plus j'aime beaucoup la Pub pour FORD car il n'y a plus de concession Ford à Rambouillet,
cette Pub incite donc le consommateur à FUIR les commerces de Rambouillet.

Vivement 2020 pour confier notre ville à des gens qui veulent la respecter tout en respectant ses habitants.

Re : Panneaux publicitaires sur Rambouillet

Publié le 16/3/2018 par papi78

En effet !
Ce panneau est clairement sur la piste cyclable.
Et c'est d'autant plus dommage, puisque c'est quasiment la SEULE intersection de la ville où les sas vélo seraient (presque) conformes aux directives ministérielles, puisqu'il y a des pistes cyclables.

Si maintenant la ville est vendue aux sociétés privées, les élections vont être plus simples.

Pourtant quelqu'un à l'urbanisme ou au services techniques a donné son accord pour l'installation de ces panneaux, qui en plus doivent être raccordés au réseau électrique.

Re : Panneaux publicitaires sur Rambouillet

Publié le 16/3/2018 par Pascal

Un panneau au bord du rond point D906 / Clairefontaine sur le côté du garage Opel a aussi été installé.
Ce panneau est au ras de la piste cyclable et représente un bel obstacle.
Il y a pourtant beaucoup de place libre plus loin pour poser ce panneau, alors pourquoi vouloir que les cycles le percutent ou se cognent au passage ?
Je viens d'envoyer un message par le biais du site de la mairie, car c'est inadmissible de voir comment ces implantations ont été pensées, ou pas.

Re : Panneaux publicitaires sur Rambouillet

Publié le 16/3/2018 par Arnaud

Hello @pascal

photo + mail à services.techniques@rambouillet.fr pour expliquer la situation

Re : Panneaux publicitaires sur Rambouillet

Publié le 23/3/2018 par Ville de Rambouillet

Bonjour Monsieur,
La Ville traverse une période de transition en matière de mobilier urbain depuis le 15 mars et jusqu’au 30 avril. Le nouveau partenaire de la Commune a commencé à implanter son mobilier alors que son prédécesseur n’a pas retiré le sien. Votre sentiment que ce parc a augmenté est donc lié à ces plannings qui s’entrechoquent durant cette période. La situation reviendra rapidement à la normale.
La Ville de Rambouillet

Re : Panneaux publicitaires sur Rambouillet

Publié le 23/3/2018 par Normal

Bonjour,
tiens la Ville de Rambouillet se réveille !

Ce qui serait NORMAL c'est que les plans de la ville soient remis en place,
ils ont disparus des anciens panneaux et n'ont pas été intégrés dans les nouveaux !
Dans les nouveaux ce n'est que de la publicité avec pour résultat des automobilistes visiteurs perdus qui sont très heureux de croiser des piétons pour les orienter.
L'une des nouveautés de ce nouveau marché est peut être de faire fuir les visiteurs !

Re : Panneaux publicitaires sur Rambouillet

Publié le 27/3/2018 par papi78

Merci "Ville de Rambouillet".
Mais est-ce normal que les implantations des nouveaux panneaux aient été faites en dépits du bon sens et des règles, en les implantant comme le témoignent plusieurs personnes sur des pistes ou bandes cyclables ?
Est-ce si important de distraire les automobilistes avec des pubs sur des parfums, ou est-ce un plan pour mieux cueillir les automobilistes avec des contrôles aux ronds points ?

Re : Panneaux publicitaires sur Rambouillet

Publié le 16/4/2018 par Arnaud

Bonjour "Ville de Rambouillet".
Suite à nos signalisations, appel aux services techniques, mail et photos à l'appui (et avant la réunion avec Decaux sur l'implantation des panneaux) .... la nouvelle société a bien enraciné son panneau publicitaire au milieu de la piste cyclable, pied bétonné et goudronné.

Beau travail, nous sommes si heureux d'avoir fait des remontées citoyennes ... ou pas, vu le manque de considération qui en est fait.

Re : Panneaux publicitaires sur Rambouillet

Publié le 17/4/2018 par Pascal

Idem pour moi.
J'ai même reçu une jolie lettre pour me dire que mon message avait été pris en compte et serait à l'ordre du jour de la réunion avec Decaux.

Mais rien n'a bougé.
On se demande pourquoi, en tant que citoyen, on doit se plier aux règles d'urbanismes, remplir des formulaires, faire des demandes en X exemplaires, se plier à des règles imposées par la mairie sur la couleur des volets et des fenêtres qui ne sont même pas visibles de la rue ...

... et voir les consorts Decaux planter leur support de propagande de croquettes pour chien n'importe où.

Je pense qu'il va falloir s'en souvenir pour le prochain rendez-vous électoral.



Derniers Sujets du Forum


Partager cette page



Derniers sujets du forum