1657 Commerçants, Artisans, Entreprises, Administrations et 337 Associations à Rambouillet

Festival du Portugal : exposition Manuel Cargaleiro au Palais du Roi de Rome

Pour clore le festival du Portugal à Rambouillet, le palais du Roi de Rome expose une cinquantaine d’oeuvres peintes de l’artiste Manuel Cargaleiro, du 8 juin au 1er septembre 2019.

Ce peintre et céramiste de renommée internationale vit et travaille entre la France, le Portugal et l’Italie. Il a notamment réalisé les « fresques » de la station de métro Champs-Elysées-Clémenceau, à la demande de l’Etat français.

Manuel Cargaleiro est né en 1927 près de Castelo Branco, dans le centre du Portugal. Tout juste âgé de dix-huit ans, il abandonne ses études pour se consacrer en autodidacte à l’apprentissage de la céramique. Il réalise en particulier des carreaux de faïence – azulejo - dont il deviendra un véritable maître.

Cargaleiro réalise sa première exposition personnelle à vingt-cinq ans, puis enseigne pour quelques temps à l’École des Arts Décoratifs António Arroio de Lisbonne. Il fréquente alors un groupe de jeunes artistes liés au mouvement surréaliste. En 1954, Manuel Cargaleiro rencontre Maria Helena Vieira da Silva et Arpad Szenes, puis se rend pour la première fois à Paris où il découvre les peintres de la seconde école de Paris : Jean Bazaine, Alfred Manessier, Roger Bissière …

Cette année représente un véritable tournant dans son oeuvre. Ses compositions s’inscrivent désormais dans des structures géométriques plus élaborées et privilégient les couleurs primaires, riches en nuances. Le rythme des lignes suggère le mouvement dans l’espace.

En 1957, Cargaleiro part pour la France, qui deviendra sa seconde patrie. Installé à Paris, il sera influencé par les oeuvres de Robert Delaunay, Max Ernst, Victor Vasarely et Paul Klee.

Depuis la fin des années cinquante l’oeuvre de Manuel Cargaleiro se déploie grâce à des échanges constants entre céramiques et peinture. Ses grandes compositions murales en carreaux de faïence occupent les espaces publics, tandis que ses peintures et son abondante production graphique révèlent une démarche plus intimiste. Les oeuvres présentées au palais du Roi de Rome, essentiellement des gouaches, appartiennent à cette seconde catégorie.

Plusieurs musées et fondations sont dédiés à Manuel Cargaleiro, à Lisbonne, Castelo Branco et Seixal au Portugal, ainsi qu’à Ravello en Italie. A Paris, l’artiste est représenté en permanence par la galerie Hélène Bailly, rue du Faubourg-Saint-Honoré.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Manuel_Cargaleiro

Photos d'illustration : Hélène Bailly Gallery

Entrée libre et gratuite
Mercredi, jeudi, vendredi de 14h30 à 18h
Le Samedi de 10h30 à 12h30 et de 14h30 à 18h
Le dimanche de 14h30 à 18h

Du 8 juin au 1er septembre 2019.

Palais du Roi de Rome
52 - 54 rue de Gaulle
78120 Rambouillet
https://www.ramboliweb.com/lepalaisduroiderome

Partagez cette page :



Partager cette page



Derniers sujets du forum