1280 Commerçants, Artisans, Entreprises, Administrations et 229 Associations à Rambouillet

Nos enfants

Publié le 14/4/2020 par Ecole

Alors si j ai bien compris, le gouvernement trouve normal qu'on envoie en première ligne et qu on sacrifie le 12 mai, tous nos enfants de 3 a 18 ans, tous regroupés par centaines dans des écoles et par trentaine dans les classes, alors qu' il dit que rien n est fini, qu'il nous casse les pieds avec des masques qui ne servent à rien à par ne pas projeter sur les autres et non le contraire, et nous parle de distanciation sociale et qu il dit qu'il faut protéger les plus fragiles. Fragile c'est quoi pour lui ? Distanciation c'est quoi pour lui ? Les enfants ont moins d'importance que nos aînés ? Et traverser tous en même temps les rues de Paris et de France, c'est à dire : douze millions d'élèves qui fréquentent les écoles, collèges et lycées de notre pays, et ce 4 fois par jour. Et également sacrifier les milliers de personnes qui travaillent dans ces écoles qui tous vont rentrer le soir dans les familles. Le personnel va être testé avec des testes qui ne fonctionnent pas toujours. Des vrais faux positifs, des faux vrais négatifs, Heuuuu vous ne voyez de l'incohérence là dedans ? Et un problème là ? L'école n'est pas un cobaye. Alors soit tout n'est pas terminé et alors on n'envoie pas nos enfants parmi les milliers d'autres ou alors tout est fini et alors tous revivons normalement tous, sans différences de quoi que ce soit.

Partager

Re : Nos enfants

Publié le 15/4/2020 par NKR

Je ne voudrais surtout pas vous décourager, mais il est probable que nous devions vivre pendant des mois, peut être des années, avec la menace de ce virus... Alors oui, il va falloir rouvrir les écoles, on ne sait pas encore exactement comment (ni quand d'ailleurs), oui, il va bien falloir aller au travail, parfois par les transports en commun, alors que non, tout ne sera pas terminé. Et si peut vous rassurer, la population qui risque le moins, c'est les enfants!

Re : Nos enfants

Publié le 15/4/2020 par Lenormand Louis

Bonjour Ecole,
Tous les avis s’accordent pour dire que les enfants sont en général des porteurs sains. Donc, si les adultes se protègent, les risques qu’ils encourent sont modérés, surtout dans un mois si la situation évolue favorablement. Vous oubliez aussi l’aspect éducatif. Pour de nombreux enfants, le confinement va se traduire par un retard dans leur apprentissage.
Si la situation n’évolue pas bien, le gouvernement pourra toujours revenir sur son annonce d’ici le 12 mai.
Ne pas prévoir de rentrée, cela revient à empêcher de nombreux parents de travailler, et à couler définitivement notre économie. Si cela se produit, on vous entendra protester que la situation a été mal gérée.
Louis

Re : Nos enfants

Publié le 15/4/2020 par Haut bois dormant

Mais vous savez bien que ce virus épargne les enfants... (seulement les enfants...)
Et oui...les enfants c'est sacré...il est donc impensable qu'un virus anormal s'en prenne aux enfants....A moi tout cela me parait parfaitement logique...Eurêka !

Re : Nos enfants

Publié le 16/4/2020 par Rambolitaine

Les enfants ne peuvent pas rester sans avoir classe jusqu'en septembre - depuis mi-mars cela ferait 5 mois. Imaginez le retard, les inégalités entre ceux qui auront pu suivre les cours, être aidés par leurs parents et ceux qui n'auront pas pu travailler. Dans le respect, des gestes barrières, les enfants doivent pouvoir reprendre les cours, et les enfants comprennent bien depuis toutes ces semaines l'importance de se laver les mains, de ne pas toucher les autres (en tout cas mon enfant de 7 ans l'a parfaitement compris). De plus, le ministre de l'éducation a indiqué que les élèves pourront avoir des sessions de rattrapage en juillet et fin août, qu'en sera-t-il pour les écoles de Rambouillet ?

Re : Nos enfants

Publié le 17/4/2020 par Ecole

Mon message n'allait pas dans le sens des réponses. Perso, je n'ai pas peur d'un virus, et je n'ai jamais été pour le confinement. Je voulais signaler les extrêmes pour tout et en tout. Comme par exemple dernière nouvelle, des clubs sportifs demanderaient des laissé passé pour sortir du confinement à cause de déficit de millions d'euros. Il y a plusieurs poids et mesures. En effet, on parle même de dé confiner dans un premier les enfants défavorisés.

Re : Nos enfants

Publié le 17/4/2020 par Jean Jo

Oui il va bien falloir déconfiner ! Il faut impérativement protéger les plus à risque, c'est certain, et mettre des mesures en place. Je pense que pour le retour à l'école, il faut aussi privilégier les enfants qui n'ont pas être suivi, accompagné, ou qui n'étaient pas équipé et qui aujourd'hui ont "décroché". Nous ne sommes que 10% à être immunisé, il va donc falloir accepter que le virus circule pour le vaincre (=>70% d'immunisés), encore une fois en continuant à protéger les personnes à risque.

Re : Nos enfants

Publié le 17/4/2020 par lelievre veronique

Il y a annonce de reprise scolaire car les parents doivent reprendre le travail.
cependant , à mon avis, cette décision est lourde de conséquences et de risques.

1 Rien ne garantit la protection à la fois des enfants , des enseignants et du personnel de cantine et d'entretien (ne les oublions pas).
Les enseignants seront -ils autorisés à faire cours avec des masques et des gants?
Combien d'enfants par classe? Parce qu'avec 36 élèves par classe, les risques sont considérables.Les locaux et le mobilier auront-ils été désinfectés?

Beaucoup de questions sans réponses et de gestions au cas par cas.

2 Les élèves et enseignants ne reviennent pas indemnes après deux mois de confinement.

3 Apparemment aller à l'école ne sera pas obligatoire ( source: Mr Blanquer lui- même): cela va être de la "garderie". Les absences ne seront même pas sanctionnées.

L'annonce du gouvernement est à enjeu économique.

J'imagine mal des enfants de maternelle( et même de primaire) appliquer strictement les distances de sécurité sur une journée entière...Pour des lycéens c'est différent.

Pour moi, le problème se pose pour les enfants les plus jeunes (petites sections par exemple) , pas forcément pour les ados.

De toutes les façons, nous vivons une situation inédite...Il va falloir apprendre à vivre avec ce virus.

Re : Nos enfants

Publié le 21/4/2020 par Benoit

le 15 mars on ferme d'urgence les établissements scolaires, car les enfants étaient transmetteur du virus ! le 11 mai on réouvre les établissements et on nous explique que les enfants ne sont pas contagieux ! qui comprend ?

Re : Nos enfants

Publié le 21/4/2020 par NKR

Il faudrait peut être réussir à se mettre dans le crâne qu'on est face à un virus qui est apparu il y a 4 mois, et dont on ne sait pas encore grand chose. Donc les vérités d'hier (les enfants sont des super propagateurs du virus, par analogie avec la grippe et la gastro) ne sont pas forcément celles de demain (en fait, les enfants sont très peu malades, et on ne retrouve quasiment pas de cas de transmission de Covid à cause d'un enfant). Ce n'est pas volonté de mentir ou de cacher les choses, c'est simplement qu'on ignore encore plein de choses, ce qui oblige à avancer dans le brouillard (mais faut bien avancer...)

Re : Nos enfants

Publié le 22/4/2020 par Enfantillage

Tous le monde sait que les enseignants aiment les vacances ( et même le confinement ) et que la culture des enfants n’est pas toujours la priorité.
Alors ils trouveront quelques menus prétextes pour repousser les décimales et ne pas faire comme leurs aînés, c’est à dire “ enseigner en priorité “

Re : Nos enfants

Publié le 22/4/2020 par Prof 92

Par culture des enfants, qu entendez vous ? Je suppose que vous vouliez parler d'éducation des enfants... Je suis prof. Vos propos me laissent sans voix...

Re : Nos enfants

Publié le 23/4/2020 par Lelievre Véronique

"Tous le monde sait que les enseignants aiment les vacances ( et même le confinement ) et que la culture des enfants n’est pas toujours la priorité.
Alors ils trouveront quelques menus prétextes pour repousser les décimales et ne pas faire comme leurs aînés, c’est à dire “ enseigner en priorité “" (je cite l'une des réponses)

Moi même étant enseignante, je me permets de me défendre et de défendre mes collègues: nous ne comptons ni notre temps, ni notre investissement ; que ce soit pour la préparation des cours, la gestion des cahiers de textes en ligne, le suivi des élèves: réception, conversion et correction des travaux, sans compter que les professeurs principaux doivent aussi gérer l'orientation.

Sans enseignant, il n'y a plus de nation ni de cohésion nationale.

Merci de respecter leur personne et leur travail.

Mes élèves ,eux, sont respectueux.



Derniers Sujets du Forum


Partager cette page





Derniers sujets du forum