Déni de responsabilité de la SNCF

Publié le 29/7/2018 par Robert Pierre

L'incident RTE explique la petite partie du problème. Le vrai soucis est l arrêt des TER à la Verrière, l arrêt de la ligne N et la la moitié de la U. Lundi il faudra 3 heures pour rejoindre Monpatnasse, comme 200 ans en arrière à cheval ! Le vrai incident bloquant a eu lieu avec l'orage à Saint Cyr. La SNCF presse RTE qui communique clairement sur des délais. Retour à la normale avancé à mardi. La SNCF n avance aucun délai ni aucune explication sur le retour à la normale à Saint Cyr. C'est simplement irresponsable et scandaleux. J invite tous les journaux locaux à se rendre demain à la Verrière pour constater l'ampleur de la désinformation de la SNCF et les conditions de transport proposé. Trains courts surchargé. Aucune cohérence entre TER et ligne U. Si les TER allaient à Versailles on mettrait une heure de moins. Cette ligne est l exemple parfait de la fumisterie de la gestion de la SNCF et de ses employé enfermés dans leur petit privilège et leur grève. Nous attendons la concurrence comme un sauveur.

Partager

Re : Déni de responsabilité de la SNCF

Publié le 30/7/2018 par Pr LORIÉBAT

Bonjour Robert Pierre.

Il y a des incidents, il y a des problèmes récurrents, il y a des problèmes de gestion au sein de la SNCF, tout cela est vrai.

Mais croire que la concurrence va tout régler…

Comment cela va se passer d’après vous la concurrence ? Vous irez le matin en gare de Rambouillet et choisirez votre compagnie comme une botte de radis au marché ?

Pas de tout ! L’Autorité organisatrice (les régions) fera le choix pour vous, sûrement guidé par le moins coûteux et le moins-disant socialement. Vous n’aurez plus qu’à emprunter des trains d’une compagnie que vous n’aurez pas choisie, qui vous facturera beaucoup plus cher le trajet (il faut nourrir les actionnaires, et ils sont voraces) et ne vous proposera que les horaires et dessertes rentables.

Comment je le sais ? C’est ce qui s’est produit il y a trois décennies en Angleterre et nos voisins d’outre-Manche veulent revenir avec force au monopole public tellement ils ont été enthousiasmés par l’expérience.

Cordialement,

Re : Déni de responsabilité de la SNCF

Publié le 30/7/2018 par Pierre Robert

Ça tombe bien le nombre de passagers à Rambouillet est très rentable. On sera traiter comme des clients, on aura une entreprise sérieuse et bien moins d'incidents. Toujours mieux qu'une bande de fumistes qui se regarde le nombril ne pense qu a faire grève au lieu de faire fonctionner le réseau.
Le vrai sujet était l absence de transparence sur l'incident de Versailles.

Re : Déni de responsabilité de la SNCF

Publié le 30/7/2018 par Julien

Ce n'est pas nouveau la SNCF n'a jamais su gérer les situations de crise.
Il faudrait changer tous les cols blanc de cette boîte qui n'ont aucune compétence.
Quand vous entendez le gars a la gare qui répète la même chose toutes les 10 minutes
pendant 48 h vous vous demandez s'ils le font express ou s'ils sont complètement débiles.

Re : Déni de responsabilité de la SNCF

Publié le 31/7/2018 par Julien

Un train qui fait Rambouillet-Plaisir Grignon ???
Beaucoup de voyageurs vont à Plaisir Grignon ???
Un train qui s’arrête à Trappes mais pas à Saint Quentin en Yvelines ???
Ce qui oblige a attendre un quart d'heure à Trappes puis encore un quart d'heure
a Saint Quentin en Yvelines. Heu....là je me dis que la SNCF le fait exprès...
Alors il ne faut pas s’étonner si 80% des Français sont pour la privatisation de la SNCF
et la fin du statut des cheminots

Re : Déni de responsabilité de la SNCF

Publié le 31/7/2018 par Pr LORIÉBAT

À Julien

Je suis d’accord avec vous, cette desserte Rambouillet-Plaisir n’est pas exactement ce qui est attendu des usagers, qui naturellement veulent que soient assurés les parcours habituels.

Qu’il y ait des réorganisations à effectuer au sein de la SNCF, c’est bien possible, mais pourquoi balancer que tous les cadres seraient incompétents et à virer ? Qui êtes-vous pour proférer de tels jugements ?

Enfin, merci de citer votre source quant aux 80% de Français favorables à la privatisation. Vous auriez pu écrire 105%, cela aurait été tout aussi crédible.

Cordialement.

Re : Déni de responsabilité de la SNCF

Publié le 31/7/2018 par Julien

Ben je suis désolé mais quand cela marche mal ce n'est pas le conducteur du train qui est en cause mais le dirigeant qui fait mal son boulot. Si on ne prenait en compte que les usagers de la SNCF ce n'est pas 80% mais au moins 90% des gens qui en ont ras le bol de la SNCF depuis 30 ans. Les 10% restants étant des familles de cheminots. C'est clair que si on fait un sondage national ou 40% des sondes utilisent seulement leur voiture les chiffres ne seront pas les mêmes. Quoiqu'il en soit on est largement au dessus des 50%. Je suis désolé de vous dire que la privatisation de la SNCF ce sont les cheminots eux mêmes qui l'on construite.
Pas les usagers. Quand on tire trop sur une corde un jour ou l’autre ça casse

Re : Déni de responsabilité de la SNCF

Publié le 1/8/2018 par Guillaume Petit

Bon visiblement vous ne connaissez pas la nature du problème, à savoir un poste de commande des aiguillages de la zone de Saint Cyr qui a cramé complètement suite à un impact de la foudre sur ce poste vendredi soir.
Commencez par étudier ce plan détaillé des voies du secteur : http://carto.metro.free.fr/cartes/rer-idf/index.php?station=Trappes
Les aiguillages non opérationnels se trouvent de part et d'autre de la gare de Saint Cyr. Votre train en provenance de Rambouillet ne peut donc pas traverser cette zone. Il reste 2 solutions : rendre le train terminus à SQY, ou poursuivre sa route sur la branche de Plaisir via le raccordement noté Bif. de Saint Quentin sur le plan.
Alors oui, aller de Trappes à Fontenay le Fleury n'est surement pas la desserte la plus demandée, mais elle permet avec un seul train de faire plus de chemin et de desservir plus de gare.

Depuis hier après-midi, les dessertes ont repris un cheminement plus classique avec le remise en état partielle des aiguillages, dans un mode service minimum grâce à des installations provisoires.

Transilien communique sur ce problème ici : https://meslignesnetu.transilien.com/2018/07/27/incident-en-cours-a-paris-montparnasse

Re : Déni de responsabilité de la SNCF

Publié le 2/8/2018 par Pierre17

Bonjour,
@Robert Pierre dans votre message initial vous résumez bien la situation, le problème RTE était gênant pour accéder à Paris Montparnasse mais il a bien été dissimulé dans les annonces et médiatiquement la foudre sur le poste à Saint-Cyr, empêchant alors les trains d’accéder à Versailles Chantiers. (et là c'est beaucoup plus embêtant car ça a impliqué les modifications que nous avons connu).
@Pr LORIEBAT a raison, la concurrence ne changera rien si ce n'est peut-être sur la communication. Mais sur les infrastructure, les problèmes de dilatation rail, feuilles mortes, suicides, rupture caténaires etc... il n'y aura aucune amélioration.
@Julien, visiblement vous prenez le train mais vous ne connaissez pas le fonctionnement du réseau etc.... La bifurcation à Trappes était nécessaire pour permettre de desservir un max de gares et continuer jusqu'à Plaisir. Pour aller à SQY ce n'était pas non plus la fin du monde. VOus vouliez quoi que tous les trains aillent jusqu'à SQY et après ? et bien ils auraient fait demi-tour....génial comme plan de transport ! De plus personnellement je ne suis pas pour l'ouverture à la concurrence, si on en est là aujourd'hui ça fait suite aux choix politique et un peu à la gestion interne de la SNCF mais la concurrence ne changera rien à l'état du réseau...

Re : Déni de responsabilité de la SNCF

Publié le 2/8/2018 par Julien

Il était pourtant possible de prolonger la ligne U La Verrière-La défense jusqu’à Rambouillet.
Cela a déjà été fait pendant les gréves. Cela aurait permis de rejoindre Paris soit par La Défense soit par le RER C en changeant a Saint Quentin en Yvelines avec une perte de temps minimale. Mais là c’était 15 minutes d'attente à Trappes pour attendre le train de la ligne U puis encore 15 minutes d'attente pour attendre le Départ du train vers Javel. Donc 2h pour rejoindre Paris contre 1h d'habitude pour moi. Et le soir même chose en pire pour rentrer avec 2h30. L'avantage d'une entreprise privée c'est que si le service n'est pas rendu il faudra rembourser. Chose que ne fait pas la SNCF. Si je devais compter toutes les nuisances que j'ai subi en 30 ans avec la SNCF elle devrait me faire un chèque d'au moins 30000 euros.



Derniers Sujets du Forum