Rambouillet est une commune française, située dans le département des Yvelines (78) et la région Île-de-France.

Ville moyenne entourée par la forêt du même nom, située à 50 km au sud-ouest de Paris, Rambouillet est au centre d'une vaste commune qui compte 2000 hectares de forêts et 500 ha de terres agricoles.

Ses habitants sont appelés les Rambolitains.

La commune de Rambouillet se trouve sur un plateau boisé à environ 160 mètres d'altitude, où prennent naissance de nombreux ruisseaux alimentant les cours d'eau qui rayonnent autour du massif de Rambouillet. C'est notamment le cas de la Guéville, affluent de la Drouette, qui prend sa source dans le parc du château. Le cours de la Drouette, issu de l'étang de la Tour, draine le territoire de la commune dans sa partie est jusqu'à l'étang d'or au sud.

Le territoire communal est constitué à 80 % d'espace rural essentiellement boisé. Les zones boisées se trouvent principalement dans le nord et l'est de l'ouest de la commune ainsi que dans sa frange sud-est. L'urbanisation, bloquée à l'ouest par la présence du Château de Rambouillet et de son domaine, s'est étendue vers le sud le long de la nationale 10, où s'est installée une zone d'activité, et vers l'est, entre la route nationale 10 et la Drouette, avec d'importantes zones pavillonnaires.

Le Château de Rambouillet Diaporama

La ville est desservie par la route nationale 10, orientée nord-sud, qui évite le centre-ville grâce à une déviation passant à l'est. La route départementale 906, orientée est-ouest relie Rambouillet à la Vallée de Chevreuse et à Maintenon (vallée de l'Eure). Sur le plan ferroviaire, elle dispose d'une gare desservie par le Transilien Paris-Montparnasse sur la ligne de Paris (gare de Montparnasse) à Chartres. Le trajet Paris-Montparnasse-Rambouillet demande 34 minutes.

Les communes limitrophes sont Les Bréviaires et Le Perray-en-Yvelines au nord, Vieille-Église-en-Yvelines et Clairefontaine-en-Yvelines à l'est, Sonchamp et Orcemont au sud, Gazeran et Poigny-la-Forêt à l'est.

Le Château de Rambouillet, dont la construction a commencé en 1375, reçut Rabelais, médecin du roi, et François Ier, qui aimait y chasser. Le 31 mars 1547, il y mourut dans la tour du château qui a gardé depuis son nom. Propriété des d'Angennes, de Joseph Fleuriau d'Armenonville, garde des sceaux de France, du comte de Toulouse, fils naturel légitimé de Louis XIV et de Madame de Montespan, puis de son fils le duc de Penthièvre, il fut acquis par Louis XVI qui fit construire dans le parc la laiterie de la Reine pour essayer (en vain) d'y intéresser Marie-Antoinette. Après la révolution, Napoléon la fit restaurer. C'est là que Charles X, fuyant Paris à la suite de l'insurrection dite des "Trois Glorieuses", vient se réfugier avec la plus grande partie de sa famille le 31 juillet 1830. Deux jours plus tard, le roi, de même que le Dauphin, abdiqua en faveur du duc de Bordeaux. C'est le Président Félix Faure qui fit de Rambouillet sa résidence d'été en 1896.

Depuis, Rambouillet reste l'une des résidences du Président de la République, surtout utilisée pour des conférences internationales (comme le G6,en 1975), réception de chefs d'État étrangers, etc. Le Palais du Roi de Rome a été édifié à partir de 1784 sur l'ordre de Louis XVI pour servir d'hôtel du Gouvernement, il fut ensuite restauré par Napoléon 1er qui en fit la résidence de son fils, le Roi de Rome. L'hôtel du Gouvernement fut donc rebaptisé en 1812 « Palais du Roi de Rome » et conserva cette appellation jusqu'à la Restauration. C'est en 1989, que la Ville de Rambouillet achète l'aile ouest de l'édifice ainsi que son jardin y attenant, afin d'y organiser des expositions, des manifestations culturelles et d'y créer (avril 2001) le Musée du jeu de l'oie (collection Dietsch). Le Palais du Roi de Rome à Rambouillet est classé monument historique depuis 1993 et reçoit des expositions temporaires à thèmes très variés. La Bergerie Nationale, créée en 1786 par Louis XVI abrite le musée du mouton. Elle héberge aussi « Sage », la vache offerte à Jacques Chirac par le syndicat FNSEA à l'occasion du salon de l'agriculture de Paris en 2001. Le Rambolitrain, inauguré en 1984 est un des plus importants musées de France consacré au modélisme ferroviaire.

Source : Wikipedia.org

Blason de la Ville de Rambouillet (Yvelines 78): parti à dextre de sable au demi sautoir d'argent mouvant de partition, à senestre tiercé en fasce, en un d'or au cerf contourné au naturel, en deux de gueules au bélier d'argent et en trois d'argent au chêne en sinople ; en abîme : d'azur à trois lis d'or brisé d'un bâton péri de gueules. Les fleurs de lis rappellent que Rambouillet est devenue ville royale à l'époque de Louis XVI. La couronne crénelée évoque le château, le cerf la vénerie, le mouton la Bergerie Nationale, et le chêne la forêt. Le cœur est orné de trois lis royaux et d'une petite barre transversale, signe de bâtardise, car le comte de Toulouse était le fils de Louis XIV et de Madame de Montespan. Les demi-lames d'épées entrecroisées rappellent les armes de la famille d'Angennes.

Sources documentaires : Wikipedia.org

Derniers sujets du forum

Sondages

Partager cette page